Les plus belles plantes intérieures : les espèces à privilégier

belles plantes intérieures

Les plus belles plantes intérieures : les espèces à privilégier

Les plantes d’intérieurs apportent bien plus qu’une simple touche de verdure. En plus d’être esthétiquement plaisantes, elles améliorent la qualité de l’environnement intérieur.

Avec les nombreux paramètres et les multitudes de variétés qui existent, le choix devient difficile. Ainsi, une question se pose : comment savoir lesquelles adopter chez soi ? Dans cet article, découvrez les plus belles plantes à cultiver en intérieur ainsi que leurs besoins.

Dans la catégorie des plantes à fleurs : l’anthurium

Cet épiphyte parfois nommé « langue de feu » appartient à la famille des Aracées. L’anthurium fut découvert dans les forêts de l’Amérique du Sud vers la fin du 19e siècle. À cause de ses origines, il exige un emplacement lumineux sans forcément être ensoleillé dans nos intérieurs.

Aussi, il faut veiller à ce qu’il ait une terre humide enrichie en engrais. Malgré sa beauté exotique, l’anthurium est une plante d’intérieur à éviter si vous avez des animaux de compagnie.

Dans la catégorie des plantes retombantes : la plante-araignée

La plante-araignée (Chlorophytum comosum) est souvent cultivée pour ses propriétés purificatrices d’air. Dotée de longues feuilles rubanées de couleur verte et ivoire, elle figure parmi les retombantes les plus faciles à cultiver.

En effet, la plante-araignée pardonne les oublis d’arrosage et le manque de soin particulier. Cependant, il est primordial de ne pas l’exposer directement au soleil. Mieux vaut lui offrir un coin lumineux dans un pot suspendu. En été, elle offrira de minuscules fleurs blanches.

Article qui pourrait vous intéresser:  Revêtement de sol en résine époxy : tout savoir sur ce matériau tendance

anthurium

Dans la catégorie des succulentes : la crassula

Également nommée plante jade, la crassula est la succulente à posséder dans son intérieur. Elle produit des feuilles épaisses dont la forme rappelle celle d’une cuillère ainsi que des tiges enflées d’eau. Cette plante d’intérieur ne craint pas ni le soleil ni la sécheresse.

L’arrosage n’est nécessaire qu’une fois le terreau sec. Côté entretien, la crassula n’est pas exigeante, seul un rempotage est à effectuer tous les deux. Sa croissance relativement lente en fait un sujet parfait en bonsaï.

Dans la catégorie des palmiers : le kentia

Ce palmier découvert au large de la Tasmanie séduit par sa beauté luxuriante et son côté pratique. En effet, le kentia a besoin d’eau pour être heureux. Il se satisfait d’un simple nettoyage de ses longues palmes ainsi que d’un arrosage hebdomadaire.

Dans votre habitation, optez pour un coin à l’abri des rayons du soleil et des courants d’air. Une exposition lumineuse suffit à garantir son bien-être. Petit plus, ce beau palmier d’intérieur joue également un rôle important dans la purification de l’air.

Dans la catégorie des plantes vertes : l’asperge des fleuristes

Son nom évoque un sortilège pourtant l’Asparagus Plumosus est bel et bien une plante. Originaire de l’Afrique du Sud, cette Liliacée a conquis nos intérieurs grâce à son feuillage identique à un plumeau.

Article qui pourrait vous intéresser:  Revêtement de sol en résine époxy : tout savoir sur ce matériau tendance

Ses inflorescences au parfum délicat envoûtent et produisent même de petites baies rouges. Il est recommandé de placer l’asperge des fleuristes en mi- ombre en été. Le reste de l’année, la lumière est votre alliée. Malgré sa fragilité, elle ne réclame que peu de soins.